Volvo V60, V70

Revue Technique Automobile Volvo 440-460-480 essence: Contrôles et réglages

Controle de la pression d'alimentation

  • Utiliser un manomètre équipé d'un raccord avec robinet permettant de mesurer la pression de passage et la pression en amont.
  • Faire chuter la pression du circuit en desserrant la canalisation d'arrivée de carburant de la rampe d'injection.

    Prévoir l'écoulement de carburant.

  • Brancher le manomètre entre l'entrée de carburant de la rampe d'injection et le régulateur de pression.V
  • Mettre le robinet en position de contrôle de la pression de passage.
  • Démarrer le moteur et noter la pression.
  • Comparer avec les valeurs préconisées (voir aux caractéristiques détaillées).
  • Appliquer aux raccords avec la tubulure d'admission une dépression de 500 mbar environ.
  • Noter la pression, elle doit chuter de la même valeur.
  • En cas de valeur incorrecte, remplacer le régulateur de pression.

Controle de la pression de pompe a carburant

  • Mettre le robinet en position de contrôle de la pression en amont (passage fermé).
  • Débrancher le connecteur du relais principal.
  • Shunter le relais de pompe à essence entre les bornes 87 et 30, calculateur débranché. La pompe à carburant doit se mettre en fonctionnement
  • Noter la pression d'essence et comparer avec les valeurs préconisées.
  • En cas de valeur incorrecte, contrôler le circuit électrique, la pompe, le filtre à essence, le régulateur de pression et les canalisations.

Controle du debit de pompe a carburant

  • Débrancher le retour au réservoir et le mettre dans une éprouvette graduée de 2,0 i.
  • Débrancher le connecteur du relais principal.
  • Shunter le relais de pompe à essence entre les bornes 30 et 87, calculateur débranché.
  • Noter le débit sur 30 s et comparer avec les valeurs préconisées.
  • En cas de valeur incorrecte, contrôler la tension d'alimentation de la pompe, (une chute de tension de 1 v occasionne une chute de pression d'environ 10 %), le clapet de pompe, la canalisation d'arrivée et le filtre.

Controle des injecteurs

  • Débrancher le câble de masse de la batterie.
  • Déposer les injecteurs avec la rampe et les placer dans des éprouvettes graduées.
  • Débrancher le relais de pompe à essence et le calculateur.
  • Brancher le câble de masse de la batterie et shunter le relais de pompe entre les bornes 3 et 5.
  • Les injecteurs doivent pulvériser le carburant de façon audible.
  • Débranchés, les injecteurs ne doivent pas perdre d'essence.

Controle des capteurs de temperature d'eau et d'air

  • Débrancher la sonde à contrôler.
  • Déposer la sonde (température d'eau uniquement) et laisser reposer 10 mn à température ambiante.
  • Contrôler la résistance à l'aide d'un ohmmètre.
  • Noter les valeurs et comparer avec les valeurs préconisées, (voir aux " caractéristiques détaillées ").

Controle du capteur de vitesse et de position

  • Débrancher le capteur.
  • Mesurer sa résistance (200 ft environ) à l'aide d'un ohmmètre.
  • Capteur en place, contrôler l'entrefer avec le volant (environ 1,0 +- 0,5 mm).

Controle de la vanne de regulation de ralenti

  • Débrancher le connecteur électrique de la vanne.
  • Repérer les bornes de la vanne.

Nota : ne jamais alimenter en tension le connecteur côté calculateur.

Celui-ci en serait immédiatement détruit.

  • Relier un fil du plus batterie à la borne centrale.
  • Relier, pendant un court instant, une borne extrême à la masse : la vanne doit se fermer (si le moteur tourne, le régime doit chuter)
  • Relier, pendant un court instant, l'autre borne extrême à la masse : la vanne doit s'ouvrir (si le moteur tourne, le régime doit monter à plus à plus de 2 000 tr/mn).
  • Rebrancher le connecteur.

Reglage du regime de ralenti

L'ouverture du papillon est réglée en usine et non réglable, la vanne de régulation assure le réglage automatique du régime de ralenti.

Cependant, un réglage est possible en agissant sur une vis de débit d'air situé sur le boîtier papillon.

Pour ce réglage, le co doit être correctement réglé.

  • Brancher le contrôleur de régime.
  • Débrancher le connecteur du potentiomètre de boîtier papillon.
  • Régler le régime en agissant sur la vis (voir valeur aux " caractéristiques détaillées ")
  • Rebrancher le connecteur du potentiomètre de boîtier papillon.
  • Déposer le contrôleur de régime.

Nota : le fait d'avoir débranché le connecteur du potentiomètre de boîtier papillon, un défaut à été enregistré en mémoire dans le boîtier d'injection. Pour effacer ce défaut, débrancher un court instant la batterie.

Réglage du ralenti
Réglage du ralenti

A. Vis de régime - b. Potentiomètre de réglage de co.

Reglage de la richesse

Conditions préalables.

Ce réglage doit être effectué avec précision, afin d'obtenir une valeur de pourcentage de co stable entre deux révisions. Nous vous rappelons que le réglage de celui-ci doit être effectué dans des conditions précises : le véhicule doit être rodé : au minimum 1 000 km (tout réglage sur un véhicule non rodé risque de se modifier rapidement).

Le moteur doit être à sa température normale de fonctionnement : pour cela, faire tourner le moteur à 2 000 tr/min, environ jusqu'à l'ouverture du thermostat, mais ne pas le laisser s'échauffer seul au ralenti car lorsqu'un moteur vient de tourner plusieurs minutes au ralenti, la mesure du taux de co n'est plus valable.

Le filtre à air doit être en place, et avec une cartouche propre.

Le système d'allumage doit être en bon état et parfaitement réglé.

L'ensemble du système d'échappement ne doit pas présenter de fuite importante.

Aucun appareil gros consommateur d'électricité ne doit être en fonctionnement (motoventilateur, lunette dégivrante, etc...).

  • Mettre en place l'appareil de contrôle de teneur en co et brancher un compte-tours.
  • Déposer le potentiomètre de co de son support.
  • Retirer la capsule de blocage du potentiomètre de co.
  • Contrôler la valeur du co au régime de ralenti, et régler si nécessaire en jouant sur le potentiomètre.

Reglage de base du papillon

  • Contrôler que le boîtier ne soit pas encrassé, ni endommagé.
  • Déposer le capuchon d'inviolabilité de la vis de butée (voir photo page 23, identique aux moteurs suralimentés).
  • Dévisser la vis jusqu'à ce que le papillon soit totalement fermé.
  • Resserrer la vis pour qu'elle vienne en contact avec le levier du papillon puis visser en plus de 3/4 de tour.
  • Reposer le capuchon d'inviolabilité en veillant à ne pas modifier la position de la vis.

Diagnostic

Principe

Le système fenix 3b intègre un dispositif de mémorisation des défauts de fonctionnement qui assure trois fonctions : une fonction de lecture des incidents mémorisés et deux fonctions de contrôle des informations reçues.

La première fonction a pour rôle de mémoriser les défauts survenus pendant le fonctionnement du moteur.

La capacité de cette mémoire est de 21 incidents. La seconde fonction permet un contrôle de différents Organes du système. En sollicitant cette fonction, il est possible de vérifier individuellement un organe : circuit de climatisation, boite automatique et capteur de régime.

La dernière fonction assure un rôle identique à la deuxième mais en statique. Dans cette phase, le deuxième ne doit pas tourner.

Interrogation des fonctions

L'interrogation de la mémoire de défauts s'effectue grâce à la prise de diagnostic. Celle-ci est située dans le compartiment moteur sur la tourelle d'amortisseur gauche. Elle est dotée d'un bouton poussoir, d'une led et d'un fil volant muni d'une fiche mâle.

Identification des codes de défauts

Pour les remèdes, se reporter au tableau des contrôles électriques

Pour les remèdes, se reporter au tableau des contrôles électriques

Fonction n' 1

  • Déposer le couvercle de la prise de diagnostic.
  • Raccorder le fil volant sur la fiche n" 2 (repérée sur la prise).
  • Mettre le contact.
  • Activer la fonction en appuyant une seule fois sur le bouton pendant 0,5 à 1 seconde. La led va se Mettre à clignoter trois fois à trois secondes d'intervalle pour signaler le code du défaut, ou le code de bon fonctionnement.

    Chaque phase de clignotement (trois au total pour un code) est composée :

  • Un, deux ou trois allumages de la led ;
  • Pause de 3 secondes ;
  • Un, deux ou trois allumages de la led.
  • Pause de 3 secondes ;
  • Un, deux ou trois allumages de la led.

Si le code 1-1-1 est relevé, cela signifie que le système est vierge de tout incident, aucun code de défaut n'a été enregistré.

Si la led ne s'allume pas lorsque le bouton est enfoncé ou si aucun code n'apparait, contrôler la prise de diagnostic et son câblage.

Pour lire les codes de défauts suivants, il suffit d'appuyer à nouveau sur le bouton-poussoir et de relever le code. Si le code indiqué est le même que le précédant, c'est qu'il n'y en a plus d'autre.

Pour identifier les codes, se reporter au tableau.

Fonction n' 2

  • Déposer le couvercle de la prise de diagnostic.
  • Raccorder le fil volant sur la fiche n" 2.
  • Mettre le contact.
  • Activer la fonction en appuyant deux fois sur le bouton-poussoir pendant 0,5 à 1 seconde chaque fois.

    Pour les véhicules avec climatisation, la led doit indiquer le code 1-1-4 de la façon suivante :

Allumage ;

Une pause (éteinte) de 3 secondes

Deux allumages ;

Une pause (éteinte) de 3 secondes ;

Quatre allumage successifs.

La led doit s'éteindre. Si elle continue de clignoter rapidement, débrancher le connecteur électrique du compresseur de climatisation et shunter les bornes n" 3 et 4. Elle doit s'éteindre.

Dans le cas contraire, se reporter au tableau des contrôles électriques et effectuer le test n* 15.

Pour les véhicules avec boite de vitesses automatique.

  • Manoeuvrer le levier de la position p en n. La led s'éteint et elle doit indiquer le code 1 -2-4 :

Un allumage ;

Une pause (éteinte) de 3 secondes ;

Deux allumages ;

Une pause (éteinte) de 3 secondes ;

Quatre allumages.

Si la led continue de clignoter rapidement, contrôler le câble allant de l'interrupteur de boite automatique jusqu'au calculateur de la borne n' 25. Sinon, passer à la fonction de contrôle n' 3.

Le dernier contrôle assuré par cette fonction est celui du capteur de régime.

  • Démarrer le moteur.

Prise de diagnostic
Prise de diagnostic

1. Bouton poussoir - 2. Ri volant - 3. Led - 4. Couvercle.

La led s'éteint et doit indiquer le code 1-4-1.

  • Un allumage ;
  • Une pause (éteinte) de 3 seconde ;
  • Quatre allumages ;
  • Une pause (éteinte) de 3 secondes ;
  • Un allumage.

Si la led continue de clignoter rapidement, contrôler le câblage du capteur et si besoin remplacer le capteur.

Fonction n" 3

Cette fonction de contrôle s'effectue moteur arrêté. Elle permet de tester un certain nombre de composants du système d'injection et d'allumage.

Important : le processus de contrôle ne se déroule qu'une seule fois. Il y a injection d'une petite quanTité de carburant lors du contrôle des injecteurs. Il est donc conseillé de ne pas effectuer trop de tests successifs afin de ne pas endommager le catalyseur (si monté).

Nota : si le véhicule n'est pas équipé de climatisation ni de filtre à charbon actif, la led clignote quand même.

  • Déposer le couvercle de la prise de diagnostic.
  • Brancher le fil volant sur la borne n" 2.
  • Mettre le contact.
  • Activer la fonction de contrôle n*3 en enfonçant trois fois le bouton poussoir pendant 0,5 à 1 seconde à chaque coups. Les composants suivants sont testés dans l'ordre indiqué.

    Le bon fonctionnement est indiqué par la fréquence de clignotement de la led.

    En cas de non conformité, se reporter au tableau des contrôles électriques.

Contrôles électriques aux bornes du connecteur

Effacement de la memoire

Effacement de la memoire de defauts

La mémoire ne peut être effacée que si les conditions suivantes ont été remplies :

Si les codes de défauts ont été lus au moins une fois ; si les incidents rencontrés ont été réparés.

Pour l'effacer, il faut procéder comme suit :

  • Mettre le contact.
  • Interroger une nouvelle fois la mémoire.
  • Maintenir le bouton poussoir enfoncé pendant 5 secondes au moins. La led dcit s'éclairer dans les 3 secondes qui suivent.
  • Appuyer une nouvelle fois sur le bouton pendant 5 secondes.
  • Lacher le bouton, la led soit s'éteindre. La mémoire doit être vide.
  • Vérifier si c'est le cas en l'interrogeant.
    Constitution et fonctionnement
    De l'essence sous pression régulée est envoyée de façon continue à des injecteurs à commande électronique placés juste en amont de la soupap ...

    Contrôles électriques aux bornes du connecteur
    Le contrôle du circuit d'injection peut s'effectuer à partir du connecteur débranché du boîtier d'injection. En aucun cas, les prolongateurs du contrôleur ...

    D'autres materiaux:

    Feux de route, halogène
    Dètachez le phare. Dècrochez le cache, voir page 333 Retirez l'ampoule en la tournant dans le sens antihoraire et en la tirant Dèbranchez le connecteur de l'ampoule Remplacez l'ampoule et placez-la dans la douille puis tournez-la dans le sens horaire. Il n'y ...

    Outillage
    Sous le plancher du coffre à bagages se trouve l'oeillet de remorquage, le cric* et la clé à boulon de roue*. Il y a également la place pour la douille des boulons de roue de blocage. Cric* La vis du cric doit toujours être correctement graissée. Out ...

    Remplacement de la crépine-filtre
    Débrancher la tresse de masse de la batterie. Déposer la batterie. Déposer le support de batterie. Soutenir la transmission automatique à l'aide d'un palan. Déposer la vis du support de transmission automatique. Lever le véhicule et le pla ...

    Categorie