Volvo V60, V70

Revue Technique Automobile Volvo 440-460-480 essence: Constitution et fonctionnement

De l'essence sous pression régulée est envoyée de façon continue à des injecteurs à commande électronique placés juste en amont de la soupape d'admission.

L'injecteur assure la pulvérisation du carburant. La quantité à injecter (donc le dosage) est déterminée par le carburateur. La quantité de carburant injectée est fonction du temps d'ouverture de l'injecteur, calculée par le calculateur en fonction de la position du papillon, de la dépression ou de la pression dans la tubulure d'admission et de la vitesse du moteur.

Les injecteurs fonctionnent simultanément une fois par tour de moteur.

Injection-allumage fenlx 3b
Injection-allumage fenlx 3b

1. Réservoir -2. Pompe à carburant - 3. Filtre - 4. Calculateur - 5. Capteur de position et de vitesse de rotation du moteur - 6. Capteur de pression absolue dans le collecteur - 7. Sonde de température de liquide de refroidissement -8. Potentiomètre de réglage de  co - 9. Capteur de position de papillon -10. Injecteur - 11. Régulateur dépression - 12.Unitéd'allumage - 13. Régulateur de ralenti - 14. Sonde de température d'air - 15.

Détecteur de cliquetis - 16. Sonde lambda (avec catalyseur).

Marche normale

La pompe électrique (2) aspire du carburant dans le réservoir (1) et l'envoie sous une pression d'environ 4 bars. Un régulateur de pression (11) contrôle le débit de retour d'essence au réservoir pour maintenir une pression constante quel que soit le débit aux injecteurs (10).

Cette pression est corrigée en fonction de la dépression régnant dans le collecteur d'admission par une liaison entre la chambre du ressort de Compensation et la tubulure d'admission, pour faire travailler les injecteurs à pression absolue constante.

La vitesse du moteur et sa position sont analysées par un capteur de position (5) fixé sur la cloche d'embrayage.

En regard d'une roue dentée fixée au volant comprenant des dents, avec un écart augmenté à chaque quart de tour.

Circuit d'alimentation (moteur à injection)
Circuit d'alimentation (moteur à injection)

J. Réservoir - 2. Support - 3. Goulotte de remplissage - 4. Pompe à carburant - 5. Crépine - 6. Jauge à carburant - 7. Filtre à carburant - 8. Canalisation d'alimentation - 9. Canalisation de retour -10. Rampe d'injection - 11. Injecteur - 12. Joint d'étanchéité - 13. Carénage - 14. Ventilateur de refroidissement des injecteurs.

Le boîtier d'injection (4), commun au circuit d'allumage, détermine le temps d'ouverture des injecteurs en lonction de plusieurs paramétres.

Ce sont les capteurs qui transmettent les données de marche du moteur à l'unité de commande. Ces signaux sont : - le régime du moteur et la position du vilebrequin, enregistrés par le capteur du volant moteur (5) ; la charge du moteur, déterminée par le capteur de pression atmosphérique (6) : la position du papillon des gaz, déterminée par le capteur de position du papillon des gaz (9) ; la température du moteur, déterminée par le capteur de température du liquide de refroidissement (7) ; la température extérieure (densité de l'air), déterminée par le capteur de températureV de l'air d'admission (14) ; la détonation du moteur, enregistrée par le détecteur de cliquetis (15) ; la composition des gaz d'échappement, déterminée par le capteur d'oxygène (16), moteur b18fp uniquement : le potentiomètre co (8), servant à régler le taux co au ralenti (suivant Modèle).

Ralenti

Lors du retour du papillon en position fermée, le potentiomètre de position (9) informe le calculateur (4), qui ouvre une vanne de régulation de ralenti (13) en dérivation du papillon, et ccrrige la quantité de mélange admis par le moteur. Le régime est maintenu systématiquement à la valeur prescrite par l'ouverture plus ou moins grande de la vanne de ralenti quelle que soit la charge imposée au moteur (assis Tance de direction, compresseur de climatisation,...).

Dispositif de depart a froid

Le calculateur d'injection reçoit les informations de température d'eau du moteur et la vitesse nulle lors de la mise sous tension.

Pendant le fonctionnement du démarreur, les injecteurs sont excités deux fois par tour moteur, et le calculateur amplifie le signal d'allumage.

Dès que le démarreur est coupé ou dès que le régime du moteur dépasse 1 000 tr/mn, le fonctionnement normal est repris en compte.

Seuls les temps d'injection sont augmentés et la vanne de régulateur du ralenti commande un ralenti accéléré pendant la phase de réchauffage.

Deceleration et regime maximum

Lorsque le papillon se ferme et que le régime moteur est supérieur à 2 000 lr/min, les injecteurs ne sont plus commandés. L'injection est rétablie soit par l'ouverture du papillon, soit lorsque le régime moteur devient inférieur à 1 100 tr/min. Au delà de 6 500 tr/min (environ), l'alimentation est coupée pour éviter les surrégimes.

Enrichissement a l'acceleration et en pleine charge

L'enrichissement à l'accélération est déterminé grâce à la température du liquide de refroidissement, à la charge et à la vitesse d'ouverture du papillon des gaz.

Lorsque le contacteur de papillon et le capteur de pression absolue indiquent une charge importante, le calculateur augmente le temps d'injection.

La quantité d'air admise étant stable, le mélange est enrichi.

    Alimentation par injection multipoints siemens
    ...

    Contrôles et réglages
    Controle de la pression d'alimentation Utiliser un manomètre équipé d'un raccord avec robinet permettant de mesurer la pression de passage et la pression en amont. Fa ...

    D'autres materiaux:

    Boîte manuelle
    Position respective des rapports, boîte manuelle à 5 rapports Appuyez à fond sur la pédale d'embrayage à chaque changement de vitesse. Enlevez votre pied de la pédale d'embrayage entre les changements de vitesse! Respectez l'ordre de changement ...

    Moyeux arriere
    Remplacement du roulement de moyeu Depose Lever l'arrière du véhicule et le placer sur chandelles et déposer la roue concernée. Déposer le tambour ou le disque (voir paragraphes concernés au chapitre " freins "). Déposer l'éc ...

    Remise en état d'un étrier
    Déposer l'étrier (voir paragraphe concerné). Placer l'étrier dans un étau muni de mordaches. Dégager le cache-poussière du piston. Afin d'éviter tout choc causé par une extraction trop rapide, interposer un cale de boi ...

    Categorie